Partagez | .
 

 #6 La machine dansante : ep. 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Bloody Girl

Kiara Ellinger

Féminin Age : 26
Activité : 228690
Nombre de messages : 8116
Date d'inscription : 31/12/2007

MessageSujet: #6 La machine dansante : ep. 02   Jeu 17 Juil - 11:29




Enfin, les vacances ! Un grand sourire aux lèvres, Miss Cloud quittait l'université. Elle attendait ce jour avec impatience depuis déjà des mois, elle s'était même mise à compter les jours en en rayant chaque jour un dans le calendrier qui était accroché dans sa chambre. D'ailleurs, ce matin, elle avait pris le soin de bien se préparer avant d'aller à sa dernière journée de cours. En effet, elle était vêtue d'une belle jupe, pas trop courte ni trop longue. Elle était d'une couleur blanchâtre virant légèrement au bleu, c'était une jupe cloche. Elle portait également un haut multicolore, mais pas au point de faire trop flash quand même. Quant à ses cheveux, elle les arrangea en un petit chignon & elle les décora avec des accessoires discrets mais qui ressortaient très bien dans ses cheveux. Pour une fois, elle préféra aller à l'école & rentrer à pieds. De toutes façons, elle était sûre & certaine qu'aucune pluie n'allait lui gâcher ce plaisir, c'était le premier jour d'été après tout ! Tout l'environnement savait que c'était l'été, les oiseaux qui aimaient la chaleur vinrent, & ceux qui préféraient le froid s'en allèrent. Quant à certaines fleurs, elle s'épanouirent tandis que quelques malheureuses se virent faner. Les gens, eux, se préparaient à aller en vacances, pendant que d'autres partaient déjà. Il y avait aussi quelques familles qui avaient le plaisir de pique-niquer, nager & s'amuser dans leurs propres maisons ! Le soleil, lui, animait toute cette ambiance avec ses rayons éclatants qui réchauffaient tout ce beau monde. Mais bientôt arrivèrent les gâcheurs de la fête, les nuages. Ils étaient gris & ils commencèrent tout d'abord par cacher le soleil. Alarmés, les gens se cachaient, se mettaient à l'abri d'une éventuelle pluie qui ne s'empêcherait pas de les surprendre. Lily, quant à elle, ne pouvait faire autrement que courir, la maison était encore loin & elle ne pouvait se cacher nul part. La pluie était là, elle tombait sans relâche, & la jeune blondinette, elle, courait. Elle était trempée jusqu'aux os. Elle courait, courait, courait, elle faillit même s'étaler sur le trottoir. Les minutes passaient, & la jeune fille courait, prenant une pause, essoufflée, de temps à autres. Quinze minutes après, la miss put reconnaître sa rue, à 5 mètres d'où elle se trouvait. Enfin arrivée devant son immeuble, elle dévala les escaliers, jusqu'à atteindre son appartement. Elle ouvrit la porte & entra.

« Lily ? Lily c'est toi ?! » demanda une voix.

« Oui c'est bien moi Madame Lemaire ! Attendez je reviens ! » répondit la jeune personne.

Toujours trempée, mais cette fois-ci ressentant du froid, elle détacha ses cheveux & se dirigea de suite vers la salle de bain pour prendre une douche bien chaude. Quelques minutes plus tard, assise dans la cuisine, elle déjeunait. A présent, elle était bien sèche & portait des vêtements différents de ceux qu'elle avait avant. L'étudiante discutait avec sa fidèle machine à laver, elle lui narra toute sa journée du début à la fin, & comme d'habitude, Madame Lemaire elle aussi avait une mésaventure à raconter...


« Donc là il va s'agir d'une mésaventure de Madame Carotte sous la pluie ?! Comment ça peut se faire ? » questionna la demoiselle.

« Ma chérie, tu sais tout est possible, mais il ne va pas s'agir de ça non non, tu verras... »

« Ahaaa, ça m'intrigue ! Allez commencez votre histoire, s'il vous plaît ! »

« D'accord ! Mais quel enthousiasme dis-donc Lily ! Bon alors, donc... C'était un jour d'été, le premier jour d'été en fait, & pas seulement le premier jour d'été de l'année, mais le premier que vivait Madame Carotte chez sa nouvelle famille d'humains ! Elle était donc encore jeune & ne savait rien de la vie avec les humains... C'était donc une journée très chaude, voir même trop chaude ! & il y avait cette Madame Bidule... »

« Madame Bidule ? Elle s'appelait vraiment Madame Bidule ?! » l'interrompit la blondinette en étouffant un rire.

« J'ai l'air de faire de l'humour ? Oui, Madame Bidule ! C'était la machine des Sanders, les voisins des Cloud. »

« Des Cloud ? Les Cloud ? Comme moi ? Lily Cloud ?» dit Lily, qui n'arrivait pas à croire ce qu'elle venait d'entendre.

« Oui oui, mais je ne sais pas si tu leur es liée, parce que sinon ça voudrait dire que... ce qui serait possible, mais je n'ai pas le droit non... A moins que... » répliqua la machine, confuse.

« Ce qui voudrait dire que quoi ? A moins que quoi ? » demanda miss Cloud avec impatience.

« Euh... Non non, rien, tu n'as rien à voir avec ces Cloud là je pense... »

« Et si il s'agissait de mes ancêtres ? Tout s'expliquerait non ?! »

« ... »

Un silence de réflexion s'installa, mais la machine ne tarda pas à y mettre fin.

« On en parlera une autre fois, revenons-en à notre histoire maintenant ! Donc, les Sanders avait un problème de ventilation & la chaleur les dérangeait de plus en plus. Mais elle dérangeait Madame Bidule surtout & ils ne voulaient pas qu'il lui arrive quelque chose de mal. Mais ils n'arrivaient à rien, ils avaient beau appeler des gens pour les aider mais ils n'arrivaient à rien. Même Madame Cloud qui était une sor... euh... une sorte de connaissance n'arrivait à rien elle non plus. Mais alors, Madame Carotte se décida à aider son amie. Elle demanda donc à Madame Cloud de la transporter chez les Sanders. Ainsi, la machine à laver orange se retrouva chez les Sanders aux côtés de Madame Bidule, essayant de l'apaiser. Ceci réussit pendant quelques semaines, surtout grâce aux danses de notre Carotte adorée. Mais après, ceci devint vain, plus rien n'était efficace & le temps était bien décidé à être de plus en plus chaud. Un jour, Madame Bidule explosa de chaleur, ce fut un choc pour tous ! Surtout pour mon arrière arrière arrière grand-mère ! Mais ce qui fut l'étonnement général, c'est qu'en explosant, Madame Bidule laissa place à plusieurs machines minimes qui avaient la même tête qu'elle & qui étaient elles aussi parlantes ! En souvenir d'elle, Madame Carotte demanda à Madame Cloud si elle pouvait en garder une, en souvenir de Bidule, sa chère amie. Son souhait fut accordé & Madame Cloud se vit même enchantée de lui faire plaisir. Depuis, Madame Carotte avait une nouvelle amie, une amie dont elle allait s'occuper, une amie qui allait vivre avec elle toutes ses prochaines aventures, une amie nommée aussi, Bidule... »

« Quelle belle histoire Madame Lemaire ! & donc demain vous allez me raconter encore une histoire mais avec apparition de Madame Bidule ? »

« Alors là aucune idée, mais celui qui vivra verra ! »
Revenir en haut Aller en bas
 

#6 La machine dansante : ep. 02

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Amélioration du Léviathan ; Installation de la machine à vapeur !
» ? all that money can't buy me a time machine. 29/10; 10h
» Comment bien se servir d'une machine a laver ?
» Vending machine
» La machine à hasard!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deathly Hallows - Harry Potter RPG  :: Corbeille :: Zone de Divertissement & de Créations :: Le Bordel du Staff :: Le st@ff du ForUm :: Potions, Créatures & Sortilèges en vente :: Le Temple de Deathly Hallows :: [News] La Gazette du Sorcier :: [Gazette] Extras-